Tendance bourse

Actions groupon, inc. (nasdaq: grpn)

Le dernier rapport annuel concernant Groupon, Inc (NASDAQ: GRPN) montre une année 2018 très contrastée. En effet, si entre autres, le chiffre d’affaires et le bénéfice net ont accusé une chute pour le moins vertigineuse, le bénéfice par action et la marge brute ont plutôt tenu bon.

Des indicateurs dans le rouge

Actuellement, Groupon, Inc. (NASDAQ: GRPN) affiche un ratio d'endettement plutôt faible, à 60,68. Un chiffre qui est en deçà de la moyenne du secteur à 92,93. Le niveau d'endettement de la société est donc de 231,36 millions d'euros. En outre, la baisse de 8,39 % de son chiffre d'affaires l’empêche de s’aligner à la moyenne du secteur de 7,84 %. Son bénéfice net a diminué de - 3,58 % au cours du trimestre 2018. Un recul qui n’est pas sans incidence sur son bénéfice à 90,35 millions de dollars. En 2018, le chiffre d’affaires de Groupon, Inc. a baissé de 7,28 %. Heureusement, la croissance fulgurante de ses revenus a permis d'accroître leur bénéfice par action. Le groupe a accusé une baisse de - 3,78 % du bénéfice par action. On note également un recul à - 3,50 du rendement des fonds propres sur 12 mois, en comparaison avec les données issus d’autres entreprises du même secteur. Selon les spécialistes, ces indicateurs dans le rouge résultent d’une mauvaises organisation au sein de Groupon durant l’année 2018.

Retour sur les derniers embellies

L’année 2018 n’a pas été complètement sombre pour Groupon, Inc. (GRPN). En effet, son bénéfice par action a augmenté à 0,07 USD entre octobre et décembre 2018, en comparaison avec la même période de 2017. De même, malgré un ratio P/E défavorable, l’entreprise a conservé une marge brute de 50,08, ce qui suppose des ressources suffisantes pour augmenter la proportion des bénéfices dans les revenus. Selon les spécialistes, Groupon a toutes ses chances pour rehausser son bénéfice au terme du premier trimestre 2019. Ils prévoient un bénéfice moyen de 0,13 USD. En outre, le ROA des actions Groupon est de 0,12, contre 8,36 pour les actions opérant dans le même secteur. Un retard que l’on peut expliquer par un RCA à 13,03 fois supérieur à celui de la moyenne du secteur.

Conclusion : L'action Groupon a subit des pertes significatives en 2018. Elle peut néanmoins s'appuyer sur sa marge brute pour aller de l'avant.

Dane Sharp, nouveau numéro 1 de Groupon Australie/Nouvelle-Zélande

Groupon a nommé Dane Sharp au poste de directeur des services marketing des filiales australienne et néo-zélandaise. Il remplace Kristy Reilly, parti en décembre pour de
Lire la suite ....

Groupon : Rowley tient les rennes des services marketing

Groupon a nommé Craig Rowley au poste de directeur des services marketing. Remplaçant ainsi Vinayak Hegde, il compte mettre à profit ses expériences dans un poste similaire
Lire la suite ....

Groupon : Vers un retour en force en France

Amazon, le mastodonte de Seattle mène la vie dure aux plateformes e-commerce à travers le monde. Une domination qui a notamment eu raison de Groupon. En effet, l’enseigne a récemment
Lire la suite ....

Faire des achats sur Groupon, dans les règles de l’art

Quand la récession économique de 2008 battait son plein, de nombreux Américains voyaient en Groupon une des rares enseignes encore en mesure de proposer tout un lot de produits
Lire la suite ....

Groupon, une fonction indiquant les magasins de vêtements les plus proches

Groupon optimise son offre de coupons avec une nouvelle fonction intelligente. Elle permet aux utilisateurs de trouver facilement les magasins de vêtements les plus proches, selon leur position
Lire la suite ....