La Redoute

Que reste-t-il du fameux catalogue la redoute ?

Objet culte de la fin des années 1920, le catalogue La Redoute n’est plus, depuis la conversion de l’enseigne de vente par correspondance à l’e-commerce. Du moins, cet objet qui a fait sa légende existe encore en petit format, au nom de la stratégie « phygital ».

La fin d’une époque

Durant des décennies, le catalogue La Redoute était omniprésent dans les foyers français. Ce bouquin faisant plus de 1 200 pages présentait alors plusieurs milliers de références de l’enseigne, de manière exhaustive : des vêtements à l'électroménager, en passant par des articles classiques.

L’essor de l’e-commerce, mais aussi le rachat de l’enseigne par Nathalie Balla et Eric Courteille, durant l’hiver 2015, marquent la fin (relative) du fameux catalogue. La révolution digitale amenait alors La Redoute à se réinventer, quite à se passer du célébrissime bouquin.

Miser sur le phygital

Après des années difficiles, La Redoute renaît de ses cendres en misant sur le phygital (contraction de « physique » et « digital »). Il s’agit en gros de tabler pleinement sur le numérique, sans pour autant abandonner la vente physique. Ainsi, l’enseigne continue d’imprimer son catalogue, mais en format réduit. Le petit bouquin porte sur l'ameublement (La Redoute Intérieurs et AMPM) et sur la décoration et le prêt-à-porter (La Redoute Collections). Sa parution peut être annuelle (290 pages) ou saisonnière (47 pages). Le catalogue est diffusé de trois manières : par courrier, sur le site de l’enseigne, ainsi que dans les showrooms.

Faisant office de vitrines

Le nouveau catalogue La Redoute fait surtout office de vitrines, plutôt qu’un canal de vente. En effet, son objectif n'est plus celui de son aîné. Il s’agit, entre autres, de faire découvrir des marques, de présenter les tendances des collections, ou encore de rediriger des clients potentiels sur le site. De plus, le catalogue ne présente qu'une sélection de l'offre, inscrite dans une logique de « points de contact vitrine ».

Conclusion : Finalement, l'ère numérique a révolutionné le catalogue La Redoute. Sa version phygitale contribue encore grandement dans le développement global de l'enseigne.

Les deux nouveautés de l’application mobile La Redoute

Après près de deux siècles d’existence, la popularité de La Redoute n’a pas pris une ride. Elle demeure une référence dans le secteur du prêt
Lire la suite ....

La Redoute : une collection signée Vanessa Seward

Ayant su se frayer un chemin dans le secteur très concurrentiel de l’e-commerce, La Redoute doit une grande partie de sa notoriété à la
Lire la suite ....

Les French Days, selon La Redoute

Les deux premières éditions des French Days se sont soldées par un énorme succès. Rien d’étonnant si des enseignes françaises comme La Redoute,
Lire la suite ....

Made in Roubaix, by La Redoute

Pour La Redoute, le spectre d’une disparition d’il y a cinq ans s’est définitivement dissipé. Le siège roubaisien et le logistique à Wattrelos semblent
Lire la suite ....